Le salon du livre

Publié le par Isabelle

Trente-neuf écrivains israéliens participent à la manifestation qui met la littérature en hébreu à l'honneur. Un motif de boycott pour des pays arabes.

Le président israélien Shimon Pérès l'inaugurera ce soir, au dernier jour de sa visite d'État en France. Le Salon du livre ouvre demain, à Paris, avec la littérature de son pays pour invitée d'honneur, à l'occasion du 60eanniversaire de l'État hébreu. Une édition sous haute sécurité, sur fond de protestations d'écrivains et de pays arabes et musulmans.

Le Liban, l'Arabie saoudite, l'Iran, mais aussi l'Union des écrivains palestiniens, des éditeurs algériens, marocains ou égyptiens ont appelé à boycotter la manifestation, pour protester contre la politique d'Israël envers les Palestiniens. Et aussi contre le critère de ne convier que des auteurs écrivant en hébreu, la langue certes la plus usitée du pays, mais pas l'unique... Parmi les 39 écrivains invités : Amos Oz, Avraham B.Yehoshua ou David Grossman (des figures de la gauche israélienne souvent très critiques sur les orientations de leur pays) mais aussi des auteurs de la jeune génération comme Eshkol Nevo ou Ron Leshem.
 

Pour aller au Salon du livre, c'est par ici !!

Publié dans Livres

Commenter cet article