Les budlicks pour Ipod

Publié le par Isabelle

Le truc bientôt à la mode dans les lycées chics de la capitale, et même ailleurs, c'est les budclicks.

Les budclicks, ce sont des accessoires qui se mettent sur les écouteurs de vos ipods pour que ça fasse plus "style".

Alors là, niveau look, vous avez le choix :

  • Le look terroriste :

budclicks_terroriste

  • Le look cucul la praline :


  • Le look patriote :

budclick patriote

  • Le look tecktonik :

tecktonik budclick


Publié dans Consommation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Miss N 01/04/2008 21:36

Je ne vois pas l'intérêt !! hormis faire dépenser un peu plus d'argent aux parents pour leurs charmants bambins (parce qu'a mon avis ça va cartonner dans les collèges...) !!!!Perso je me vois mal avec le look culcul la praline aux oreilles :Dbon ok je suis un peu vieille pour ce genre d'accessoires

Boo 31/03/2008 16:28

A quoi ça sert que Ducros il se soit levé le cul pour créer les écouteurs les plus petits possible, hein, on se le demande !   PS : je sais pas si tu le sais, mais quand on visualise un article directement, sur ton blog (par exemple en cliquant sur le dernier article mis en ligne à travers une interface netvibes ;)) on ne peut pas ajouter de commentaires (y'a pas le lien). Faut revenir à la page d'accueil pour enfin le trouver en bas de l'article. Mais tu le sais peut-être déjà (voir c'est fait exprès ?)

Isabelle 31/03/2008 17:50


C'est pour le djeun's Boo !!!

Concernant la mise en ligne des commentaires, je ne savais pas qu'il existait ce pb.
Je vais essayer ( j'ai dis "essayer" hein ..) de remédier au pb .
Merci de l'info !


Deborah 31/03/2008 11:34

Bonjour,
 
Ce message s’adresse à tous les bloggeurs désireux de lutter contre la censure excessive qui sévit aujourd’hui sur la blogosphère (qui entre dans une nouvelle ère !)…
Je n’ai pas pour habitude de promouvoir mon blogs sur les blogs amis, je vous invite cependant exceptionnellement à venir réagir à mon dernier article « blogs censurés en France ».
Deborah