Les journées du patrimoine ce week-end

Publié le par Isabelle


En choisissant de se placer sous l'angle "Patrimoine et création", les Journées européennes du patrimoine 2008 promettent une édition particulièrement ambitieuse.

Loin de faire peau neuve, les Journées européennes du patrimoine sont encore minées par une politique d'aide au financement en dent de scie. Les promesses ont beau se multiplier, l'incertitude plane quant aux possibilités budgétaires et les déclarations d'intention peinent à calmer un secteur menacé.
Du côté de l'Europe non plus, rien à signaler. Si l'on pouvait s'attendre à une mise en valeur de l'axe européen de la manifestation à l'occasion de la présidence française de l'Union européenne, le silence des organisateurs et de la ministre aura été éloquent. A force de flottements et d'un manque de volonté forte, c'est un nouvel acteur qui émerge officiellement cette année ; le mécénat.
Se multiplient ainsi, pour ces 25e Journées européennes du patrimoine, les opérations de grande ampleur orchestrées par les entreprises privées, ravies d'occuper un terrain laissé en friche. Le groupe Kärcher, par exemple, déjouant l'ironie de la phrase malheureuse d'un président alors ministre de l'Intérieur, organise la spectaculaire rénovation du palais de Chaillot, tandis que les fidèles de la première heure continuent de financer des projets inédits.

Cette effervescence n'est sans doute pas étrangère au thème choisi, "Patrimoine et création". Désormais argument de vente de nombreux événements (expositions 'Contrepoint' au Louvre et Orsay, Nuit blanche, réhabilitations modernes de bâtiments historiques par des architectes), le croisement est en vogue, et si la tendance s'est affirmée cette année avec l'exposition événement de Jan Fabre au Louvre, les Journées ne font que la prolonger.

Alors qu'une polémique d'un autre temps éclate à l'annonce de l'installation des oeuvres de Jeff Koons au château de Versailles, la confrontation du patrimoine et de la création contemporaine n'a jamais été aussi vivace.



Création et patrimoine

A l'inverse, l'association Patrimoine et création permet de reconnaître la création moderne comme véritable patrimoine, à conserver, découvrir et protéger. C'est ainsi à l'occasion de ces 25e Journées européennes du patrimoine qu'est lancée la restauration d'une des plus emblématiques confrontations du contemporain et de l'histoire en France, les colonnes du Palais Royal de Daniel Buren.
Sujet de polémique ces derniers mois tant sa dégradation traduisait un abandon de l'Etat face à cette commande publique annoncée en 1985, l'oeuvre tant décriée va finalement se voir ressuscitée et affirmer une fois de plus la force d'un artiste dont la radicalité continue de produire ses effets.
Lui-même participera d'ailleurs au chantier en créant pour l'occasion les palissades qui le protégeront.

De même, cette édition offrira une place de choix aux grandes constructions du XXe siècle, et à ceux qui les ont conduites.
Si la liste des figures majeures de l'architecture moderne est longue, un hommage particulièrement appuyé à Le Corbusier sera rendu au travers de manifestations autour de ses bâtiments. C'est ainsi que la question de l'inscription de son oeuvre au patrimoine de l'Unesco est reposée, mettant en avant les différentes facettes de son travail.
L'occasion de découvrir les immeubles novateurs de cet architecte radical, pour qui le bien-être se mesurait à l'aune de l'espace habitable, ayant toujours oeuvré dans une optique sociale.
Un hommage qui trouve tout à fait sa place dans ces Journées, invitant au voyage, depuis le pavillon suisse de la cité universitaire de Paris jusqu'à son château, cabanon modèle d'habitat minimal basé sur le "modulor" (système de proportions architecturales qu'il a fait breveter) à Roquebrune-Cap-Martin, en passant par le couvent de la Tourette d'Eveux, dont il a dessiné les lignes.

Loin d'écraser les autres événements, les principales attractions sont à découvrir au hasard des balades, au gré des rencontres.



Retrouvez toutes les informations sur votre ville en visitant le site : http://www.journeesdupatrimoine.culture.fr/

Publié dans L'information du Jour

Commenter cet article