Allez, zou, on change de boulot !

Publié le par Isabelle

Petite ordonnance pour tous ceux qui veulent changer de boulot :

Ce message s’adresse à tous ceux qui s’ennuient ferme dans leur travail et qui aimerait bien voir si l’herbe est plus verte ailleurs. Attention il ‘s’autodétruira après lecture enfin je crois !

Que faire quand on en a ras la casquette ?  :

  • courrez.jpgFuir c’est votre meilleur chance, courez et ne vous retournez pas c’est un conseil d’ami. Je vois pas d’autre choix possible. Désolée. Car quand on pense aux 15 prochaines années qu’il vous reste je me demande comment vous allez pouvoir tenir !

Que faire quand les collègues sont en cause ? :

  • vipere.jpgLangue de vipère est votre meilleure ennemie au boulot, toujours là quand on ne l’attend pas à déblatérer sur untel et untel. Celle-ci a le chic pour vous rendre la vie meilleure à chaque instant. Du ragot, du commérage ah ça oui elle connaît.
    Solution :
    Lui clouer le bec une bonne fois pour toute ou envisager de la ligoter dans le placard à balai ! La meilleure solution serait que vous changiez de service ou que mieux elle parte !
  • pie.jpgEdgard le bavard : Celui qui vous empêche de vous concentrer et ruine lamentablement toutes vos actions pour cause de bavardage aigüe. Et oui en toute bonne pipelette que vous êtes aussi c’est pas gagné question productivité.
    Résultat : On stagne, on n’avance pas.
    Solution :
    Envisager le scotch ou voir Edgard seulement pour la pause déjeuner ou le soir pour l’apéro !
  • tyran.jpgBertrand le tyran : Alors celui-ci c’est le pire, souvent il se retrouve dans le rôle du boss qui vous tyrannise à longueur de temps.
    Parce que : 1° Il est stressé par les objectifs, le rendement, la productivité
    2° Il vous a dans le pif (vous n’avez jamais voulu accepter la promotion canapé qu’un jour il vous a proposé). Du coup vexé comme un pou, il vous tyrannise. Attention méfiez-vous, cet homme a le pouvoir.
    Solution :
    Utiliser la poupée vaudou afin qu’il devienne doux comme un agneau.

Analyser votre besoin de changement :

  • which-way.jpgPourquoi voulez vous changer ?  Désir profond ou simple lubie ? Faut voir… Faut être sûr. Parce qu’après c’est l’inconnu. Mais cela étant dit l’inconnu peut être tentant.
    Quelle est la motivation profonde ? Autant d’interrogations auquel vous devrez répondre avant de bouger le moindre orteil.

Quelles sont les possibilités ? : Nombreuses et c’est là le point positif

  • lotto.jpgJouer au loto pour devenir rentier : Un choix judicieux et fort aisé si vous gagnez la super cagnotte. Mais le problème c’est que : 1° Il faut jouer pour gagner
    2° Avoir le cul bordé de nouilles
  • chateau.jpgÉpouser Jean Édouard de la Coquillette qui vous mettra à l’abri du besoin pendant le restant de vos jours mais cela impose que : Vous ne soyez pas déjà marié
    Vous appréciez l’idée de rester à la maison pour vous occuper des chérubins conçu avec Jean       Édouard. Ceci étant dit c’est un travail de longue haleine l’éducation des angelots. (A moins d’avoir une nurse) !
  • Achetez le guide du gribouillage au bureau et faire des gommettes, et du coloriage ça libère l’esprit.
  • etudes.jpgReprendre des études : C’est bien si vous avez un peu de temps devant vous et que vous aimez vous replonger dans les bouquins. On sait jamais ça peut plaire. Un diplôme en poche à 35 ans c’est courageux
  • Se bouger les fesses et dare dare. Oui j’adore cette façon de penser : Aide toi et le ciel t’aideras mon petit !!

Vous voyez d’autres conseils ?
Cette liste est non exhaustive et peut s’adapter à l’infini c’est ça l’avantage !

Et bien j’espère que cette ordonnance vous sera bien utile et vous aura un tant soit peu éclairé.
Allez courage et bonne route dans votre nouvel
l
e vie au travail.

Publié dans Billet d'humeur

Commenter cet article