Musée des coeurs brisés

Publié le par Isabelle

Vous vous séparez, vous divorcez ? Portez de suite vos objets au musée des coeurs brisés !

L'idée est née d'un couple qui venait de se séparer et ne savait pas quoi faire des objets témoins de leur amour fâné. Le musée des coeurs brisés a donc ouvert ses portes à Zagreb, la capitale croate, avec pour devise, «Faites don des objets rappelant vos amours passés». «Vous venez de rompre et vous êtes pris d'une irrésistible envie de supprimer tout souvenir de cet amour? Ce serait un peu exagéré», peut-on lire sur le site internet brokenship.

Cet établissement culturel abrite un bric-à-brac impressionnant: lettres d'amour à gogo, reliées par un ruban rose, bagues de fiançailles, motos, flacons de liqueur vides… Ou plus morbide, une prothèse de jambe offerte par un ancien combattant tombé amoureux de sa thérapeute… Chaque objet est accompagné d'une étiquette rédigée par le bienfaiteur, expliquant son origine et sa signification. Et si vous voulez vous défoulez sur votre ex-chéri(e), direction le confessionnal. Les déçus de l'amour peuvent, derrière un rideau, confier leurs sentiments devant un caméra et un micro.

Le musée est provisoirement installé dans un grand conteneur métallique posé à l'entrée d'un musée d'art du centre de Zagreb. Ses cofondateurs et nouveaux «coeurs brisés», Olinka Vistica et Drazen Grubisic, espérent que la municipalité en fera une institution permanente avec l'aide de dons venant du monde entier. Cher séparés et divorcés, faites donc vos dons

Publié dans Billet d'humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article