Les 60 ans de la fermeture des maisons closes en France

Publié le par Isabelle

Il y a près de 60 ans maintenant, les maisons closes parisiennes fermaient leurs portes. Marthe Richard, ancienne aventurière et ex-prostituée était une figure majeure de cette lutte auprès du conseil de Paris et de l'Assemblée. Aujourd'hui qu'en est-il ?


A l'époque, l'idée de fermer les maisons closes avait reçu un certain soutien de la part de la population mais aussi le frein de nombre de personnes notamment de la gente masculine.
Pour le poète Pierre Mac Orlan "c'est la base d'une civilisation millénaire qui s'écroule". Si le métier de prostituée est considéré comme "le plus vieux du monde", il a fallu à Marthe Richard abattre de nombreux tabous pour fermer définitivement les portes de ces établissements dits de plaisirs à Paris.

Aujourd'hui, en marge de la Coupe du Monde de football en Allemagne, qui devrait accueillir cet été plus de 35 millions de supporters, un centre de plaisirs a été construit à côté de l'Olympiastadion de Berlin. 40 000 femmes d'Europe Centrale et de l'Est devraient être "recrutées" pour travailler dans un complexe pouvant accueillir 650 clients. Cet ouverture attise de nombreuses polémiques à travers l'Europe.
Pensez-vous que les maisons closes doivent rouvrir et sous quelles conditions ?


Publié dans Société

Commenter cet article