Avant-première du film sur Zidane

Publié le par Isabelle

Le milieu de terrain français Zinédine Zidane, lors d'une conférence de presse le 26 avril 2006 à Madrid (Photo Philippe Desmazes/AFP/Archives)

Le film sur Zinédine Zidane, qui doit être projeté hors compétition au festival de Cannes, a été présenté hier soir en avant-première à Paris, suscitant les applaudissements polis d'un public d'invités plutôt partagé.

Les réalisateurs Douglas Gordon et Philippe Parreno ont choisi de braquer dix-sept caméras sur le joueur du Real Madrid pendant l'intégralité d'un match, afin de montrer le football comme il n'a encore jamais été montré: en suivant non le ballon mais un seul joueur, filmé le plus souvent en très gros plan, durant 90 minutes.

Le résultat est un film esthétique, à mi-chemin entre le cinéma et la peinture, selon le voeux des réalisateurs. Une heure et demie sans paroles, sorte de vision "intériorisée" d'un joueur entièrement concentré sur son match.

La rupture de rythme, et l'émotion, sont créées par une bande son alternant le commentaire feutré de la télévision, le son violent de la foule tel que Zidane est censé le percevoir, et la musique du groupe Mogwai.

Mais les amoureux du football de Zidane avouaient leur frustration après la projection. Le choix de cadrages très serrés -visage, pieds- et surtout l'absence quasi-totale de mise en contexte visuel (on ne sait jamais dans quelle partie de terrain se trouve Zidane, ni où sont le ballon ou les autres joueurs) font que la technique et l'intelligence de jeu, ce pour quoi on va voir Zidane, ne sont que suggérées, et rarement montrées.

Publié dans Cinéma

Commenter cet article