Jacno ... le chanteur discret

Publié le par Isabelle

Voilà déjà quatre années que l'on n'avait plus de nouvelles du pilier de la scène électro pop des années 80, Jacno, depuis son dernier album, le très euphorique French Paradoxe.

Il s'en explique : "Ca prend du temps de faire un disque et celui ci s'est construit sur les deux dernières années.  En plus, j'aime bien aussi aller me mêler de ce qui ne me regarde pas. Notamment, j'ai été très fier d'avoir participé à l'album de Françoise Hardy, Tant de belles choses .
J'aime bien faire référence à Voulzy qui met dix ans pour sortir un album.
Donc, en fait, quatre ans, non, ce n'est pas si long !"

Rencontrer ce grand monsieur, c'est forcément l'envie qu'il nous remémore les incroyables souvenirs de son passé, à l'époque des Stinky Toys par exemple. Que nenni, il reste modeste et préfère voir l'instant présent.
" En fait, je n'ai pas de recul par rapport à ma génération. C'est pour çà qu'à l'époque des punks, je n'étais pas du tout imppressionné par les Sex Pistols ou les Clash quand on faisait des concerts ensemble. Pour moi, c'étaient juste des copains de bistrot !
Tout ce que j'aime dans la musique s'est créé avec moi".

Cette philosophie se confirme avec ce nouvel opus, où il nous embarque à l'ère de l'Egypte antique à travers le titre " Tant de Temps", qui donne le nom au projet.
Cette récurrence se retrouve d'ailleurs jusque dans les visuels.
" J'ai eu l'idée de l'écriture égyptienne à cause de cette chanson. En fait, sur la pochette du disque, sont écrits mon nom et le titre de l'album en hiéroglyphes. Je revendique absolument tout sur le disque, qui représente 1/3 du travail final. Ce sont ceux dont moi je suis le plus fier et content.  Les autres 2/3 sont à la poubelle !"


Tant de temps

Publié dans Musique

Commenter cet article