Un nouveau site de Troc en ligne : les services à domicile.

Publié le par Isabelle

Internautes à l'affût du bon plan - du genre « faites tondre votre pelouse sans débourser un centime » - en voici un pour vous : www.troc-services.com. Ce site, qui a ouvert le 15 juin, propose à ses adhérents des « échanges de services entre particuliers, à des fins non commerciales ».

Jusque-là, rien qui le différencie d'un site de troc classique mettant en relation monsieur X, bon bricoleur à la recherche d'une baby-sitter samedi soir et mademoiselle Y, disponible le week-end, et qui a besoin d'aide pour monter son étagère.

Mais www.troc-services.com innove. Arnaud Guirouvet, son fondateur bénévole de 32 ans, a créé un nouveau concept : « l'échange multidirectionnel. Il n'est pas nécessaire d'échanger avec une seule personne. On peut le faire à plusieurs, grâce à une monnaie purement virtuelle, le “ sol“ ».
Petite explication : un utilisateur du site passe par exemple une heure de son temps à régler le problème informatique d'un autre abonné. Ça lui rapporte 10 « sol », qu'il peut ensuite « dépenser » en demandant à un troisième adepte de lui donner des cours du soir. Les comptes sont faciles à tenir : une heure égale 10 « sol », quel que soit le service rendu, jardinage, soutien scolaire, aide ménagère, entretien d'animaux, dépannage informatique.

En moins de dix jours, 800 internautes à travers la France se sont inscrits sur le site qui recense environ 1800 services.  « L'objectif, c'est 200 000 adeptes d'ici juin 2007 », anticipe Arnaud Guivouret.

Des abonnés, cet optimiste concepteur sait déjà qu'il s'agit surtout de citadins. Il s'en explique : «Dans les tout petits villages, il existe déjà souvent un système d'entraide et de solidarité. Le but de ce site c'est de recréer, dans une ville, les liens sociaux d'un village. »

Arnaud Guirouvet réfute toute idée de concurrence entre son site – entièrement gratuit- et les chèques emplois service gouvernementaux, payants.

Ces services à la personne ne sont accessibles qu'aux salariés imposables, soit la moitié des foyers français. « Nous nous adressons à tous. Aux étudiants, chômeurs, personnes à faibles ressources, aussi bien qu'aux cadres. »


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article