Skippers d'Islande: les régatiers rencontrent des conditions plus musclées

Publié le par Isabelle

Les jours commencent à allonger pour les concurrents de « skippers d'Islande » partis samedi vers Reykjavick.
Ils dégustent aussi les beautés de la nature, à l'image de
Vedettes de Bréhat- Cap Marine : « Nous avons vu un poisson-lune à raser le bateau» .

Reste que les conditions deviennent musclées pour les navigateurs, qui attendent avec impatience le vent soutenu du Sud qui devrait rentrer par l'Ouest, comme le confirme Jean-Edouard Criquiche à bord du Pogo 40 Cinémas Cinefil.com :
« On attend les surf avec impatience, ce devrait être la nuit prochaine ».

Servane Escoffier, à bord de
Vedettes de Bréhat-Cap Marine se montrait plus optimiste, prévoyant ce changement de régime dès la fin de l'après-midi. Tous les Class 40 ont choisi une option Ouest, sauf Yves Ecarlat, à bord de son A 40 Nouvelle Calédonie qui est resté plus modéré, afin de mieux profiter de ces vents portants, la plus belle performance va à l'équipage paimpolais de Armor Crustacés, le Sun Fast 37 de Didier Bellenger, pointé à la mi-journée en cinquième position.

Désormais, la route pourrait être directe jusqu'aux abords de l'Islande.

Publié dans Sport

Commenter cet article