Les mythes du Moyen Age

Publié le par Isabelle

Discworld / Moyen âge

Oyez oyez, Châteaux Celtes et Chimères dévoile les mythes du Moyen-Âge. Tout tout tout, vous saurez tout sur l'hygiène de ce temps lointain, les lépreux oubliés de nos contrées, et les oubliettes qui ne servaient pas qu'à oublier ces lépreux. Tout un monde appétissant aux riches enluminures qui sont aujourd'hui encore la source de moult querelles byzantines.

N'oublions pas de nous ébaudir à la lecture des Contes et Légendes. Puisque malgré tout les chevaliers de l'époque étaient un tantinet poètes et après avoir tranché quelques têtes de gueux dans d'immenses giclées de sang, allaient se réconforter auprès de leur douce et tendre pour conter leurs exploits.

Loins de la caricature des Visiteurs, certains "saviez-vous que" recueillis dans le Grimoire poussiéreux sont croustillants :

Le latin était utilisé dans tous les documents officiels.

Rosa, rosae, rosarum, rosis... j'aurais du persévérer.

Le passage du temps était calculé en heures canoniques, en saisons, années, règnes (de roi) pas en heures, minutes et secondes. Une des façons de faire cuire un oeuf à la coque était de "le faire cuire durant le temps que cela prend pour réciter trois Pater Noster".

Ca fait combien un Pater Noster en timestamp unix ? (geek needed)

Louis XIV n'a pris que trois bains durant toute sa vie, et ce sur les conseils de ses médecins.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article