Début juillet, les Tombées de la Nuit allument la ville de Rennes

Publié le par Lili407

Encore une fois, il y aura de quoi étonner, décontenancer, causer...

Voilà un festival qui s'affiche comme déroutant et qui, tout de même, tient son fil conducteur : expérimenter la ville, sa géographie, ses circulations, ses espaces, connus ou non, à force de propositions étranges, surprenantes, déconcertantes, touchantes, où artistes et spectateurs se croisent, s'interpellent, échangent leurs rôles parfois...

Sept créations rythmeront ce rendez-vous d'été, qui flotte entre saison en bout de course et prémices de saison à venir. Sur l'esplanade Charles-de-Gaulle, le cirque Ronaldo proposera Circenses. À Cleunay, une yourte accueillera Escarlata Circus pour Devoris Causa. Au Thabor, la Cie Aïe Aïe Aïe donnera une pièce vocale, Pavanes. La Baraque résonnera des accords de L'Ensemble vraisemblable du Jacky Molard Electric Quartet. L'Opéra offrira sa scène pour une Soirée napolitaine, rassemblant Piers Faccini, Gianmaria Testa, Marie Modiano, Flavio Esposito et Vincent Ségal. La Ferme de la Taupinais étrennera le Concert à la campagne de Santa Cruz. Il faudra les berges de la Vilaine pour la Cie Carabosse et ses Installations de feu.

La programmation « couvert »

A Cleunay, le cirque Aïtal propose La Piste là et le Petit Théâtre Baraque, Augustes. L'Opéra accueille Antonio Zambujo, dont le fado vogue vers le contemporain, Sophie Hunger et sa pop sensuelle, les Londoniens du North Sea Radio Orchestra de Craig Fortnam ; le Vieux Saint-Etienne, le concert électrique de Santa Cruz, la jeune Autrichienne Anja Plaschg (Soap Skin), Sébastien Schuller, le trio Joy, Essie Jain et Piers Faccini.

À « (dé) couvert »

Le Safari intime d'Opéra Pagaï aura lieu dans un quartier dont le nom est tenu secret. Les spectateurs seront emmenés en bus. Place du Parlement s'installera le Circ Panic pour La Caravane passe.

Dans les rues se produiront le Groupenfonction pour We can be heroes, proposant une performance avec des amateurs, Fred Tousch (Foirce, c'est-à-dire Force et Foi), Stephen Bain avec sa maison miniature, les couturières du Het Mobiele Naaiatelier, qui customisent en live les vêtements que le public leur confie, Metallu A Chahuter et ses vidéos performances, Tango Sumo et Vendaval pour Noces de trottoir, et David Rolland Chorégraphies (Les Lecteurs), Alain Michard (Les Promenades blanches), Joseph K et ses contre-visites guidées, la Cie Jo Bithume et sa fanfare, la Cie Opus pour Le Musée de Bombana de Kokologo, la Cie des Vents Tripotants et ses machines sonores (Nénuph'air), la Cie DUT (H Jeux d'O) et la Cie Entre chien et loup (A l'ombre de...).

Au Thabor se succéderont Rouillegorge, Champolodrome et Monsieur Cocotte. Quant aux Ateliers du Vent, ils signent la Vilaine Kermesse. Un grand fest-noz est programmé place de la Mairie.

Du 4 au 12 juillet.

Renseignements au 02 99 32 56 56 ou infos@lestombeesdelanuit.com

Tout est à découvrir sur le site dédié au Festival : http://www.lestombeesdelanuit.com/

Publié dans Quoi de neuf à Rennes

Commenter cet article