Mort aux cons !

Publié le par Isabelle

Evidemment, avec un titre comme celui-ci, je n’ai vu que lui au rayon nouveautés de la Fnac.

mortauxcons1.jpg«Contrairement à l’idée répandue, les cons ne sont pas réformables ; les campagnes de prévention ou les actions pédagogiques n’ont pas de prise sur eux. Une seule chose peut les amener non pas à changer, mais du moins à se tenir tranquille: la peur. Je veux qu’ils sachent que je les surveille et que le temps de l’impunité est révolu. Je compte à mon actif 140 meurtres de cons…» Avec une telle quatrième de couv, je ne pouvais pas ne pas l’acheter…

Jubilatoire ! Ce serial killer d’un nouveau genre, absorbé par sa mission divine et ses théories sur «Qu’est-ce qu’un con ?» a réveillé la punaise qui sommeille en moi ! DRH, concierge, voyante, ostéopathe, pervenche, bricoleur, journaliste, politique, chauffard, contrôleur de métro… Tous sont dézingués en toute impunité: faut pas gonfler Gérard Lambert ! Rhâââ, ça fait du bien, tant de mauvaise humeur, d’impatience et de hargne, ça rend… toute gentille, justement. On pose un regard plein de commisération sur ces «c…», qui pourraient devenir une espèce en voie de disparition ! Après sa lecture, l’injure «pauvre c…» prend une toute autre saveur. D’un cynisme ciselé, d’une précision toute clinique, garanti zéro émotion, zéro remords (et zéro sang, les meurtres n’étant pas détaillés), mais 100% immoral, ce livre est à se tordre en pensant aussi à tous ceux qui pourraient, qui devraient (selon nous), y figurer en bonne place ! Et comme on est toujours le con de quelqu’un, je veux bien être sa prochaine victime con-sentante !

Publié dans Livres

Commenter cet article