Le sport ... c'est le pied !

Publié le par Isabelle

Comment devenir une sportive accomplie…

Tous les spécialistes (ELLE, Cosmo ou Biba pour ne citer que les plus éminents) sont unanimes. Mesdames il faut se mettre au sport pour entretenir son corps mais aussi évacuer le stress de notre quotidien si pesant.

A chaque rentrée scolaire, on prend toujours les mêmes résolutions (cette fois, c’est bon je m’y mets…). Alors pour celles pour qui la détente a été un peu plus longue, voici quelques conseils pour tenter d’avoir la même hygiène de vie que Gisèle Bundchen (sauf que c’est vrai on n’est pas brésilienne et que le beach-volley c’est pas toujours « easy, easy » à pratiquer en hiver à Rennes).

Premier conseil: avoir un objectif à atteindre.Le mien est simple mais terriblement efficace. Un mec sportif. Je n’ai pas encore trouvé mieux pour me motiver. Le but étant de ne pas paraître totalement ridicule (genre, ne pas ressembler à une jument hagarde avec les naseaux en feu, le souffle rauque parce que tu fumes un paquet de clopes par jour) quand le mec en question te proposera d’aller courir avec lui. Au contraire, il faudra être capable le Jour J d’être toujours au top de la séduction tout en montrant un réel potentiel de coureuse de fond (sans en faire trop parce qu’il ne faut pas que tu lui mettes 100 mètres dans la vue non plus, il risquerait de le prendre mal, c’est hyper susceptible un sportif…si si !!).

Deuxième conseil: trouver des alliées. Parce que faire du sport toute seule, il n’y a rien de pire ! Il faut quand même joindre l’utile à l’agréable. Donc tu constitues un petit groupe hyper motivé de copines, histoire de se servir de la séance hebdomadaire de sport pour débriefer de tes petits soucis persos. Comme ça, c’est du 2 en 1, ça remplace le psy.

Troisième conseil: choisir le bon sport. C’est sans doute la phase la plus délicate. Là, on a mis un certain temps à se décider. On a fait quelques essais. D’abord la salle de sport. Mais quand Fred« himself » a essayé de nous vendre son abonnement à grand renfort de formules mathématiques ultra-sophistiquées et qu’il nous a montré la salle de fitness où deux de nos congénères avec des dessous de bras comme la coiffure des Jackson Five (à leur grande époque bien sûr) suaient à grosses gouttes sur leurs instruments de torture, on s’est enfuies en courant.

Alors on a évidemment pensé au coach personnel, « casté » par nos soins mais on n’a trouvé personne pour le faire gratuitement. Du coup, on s’est rabattues sur la piscine. C’est bien la natation après tout. C’est bon marché, pas besoin d’équipement ultra-sophistiqué (juste maillot de bain et lunettes parce que bonnet ce n’est pas possible…). Et puis si c’est pour ressembler à Cécile de France qui s’est entraînée 3 mois consécutifs à la nage indienne pour obtenir son corps de rêve (oui, c’est vrai, il y avait un potentiel au départ…), on dit Banco !

Quatrième conseil : se concentrer sur la pratique et oublier le reste. Bon c’est sûr, il y a quelques hics: l’épilation doit être NICKEL même l’hiver, il faut trouver un maillot sport MAIS joli (quand même), il faut anticiper les cheveux en foin à la sortie, il faut se démaquiller sous peine de ressembler à un tableau post-moderniste avec mascara façon panda. Passés ces petits aléas, nous voilà, depuis un petit mois, entre copines à la piscine tous les mercredis soir. Bon, restons zen, mais quand même. Il faut passer outre quelques menues désillusions. C’est du sport, c’est pas la piscine du Club Med…Déjà, la nocturne du mercredi, on n’était pas les seules à y avoir pensé. Le grand bain, c’est pire que les 3J comme foule. Du coup, on cumule : brasse ET boxe ! Et pif les trois pintades qui nagent de front ! Et paf ! Le faux « bon nageur » qui mouline en trois dimensions ! Bon, c’est sûr, y’a des moments plus terribles que d’autres, comme le passage dans le pédiluve, brrrr…

Mais nager, on y prend vite goût… Et ô bonheur, la petite balnéo après avoir aligné les longueurs… Mmmmmh. Il se pourrait même que l’on passe le cap des rhumes et des premières gelées, tellement ça nous plaît !

 

Allez, j'y retourne !

Publié dans Billet d'humeur

Commenter cet article

lolo 09/11/2007 13:15

maintenant on y fait parfois de belle rencontre à la piscine !
simule une noyade ...tu verras bien un beau MNS  ou "bon nageur" te secourir, ou alors ce n'est à ne plus rien y comprendre !
 

couzine 06/11/2007 14:13

Je rigole toute seule devant mon écran !!! Tu aurais pu ajouter à la liste des inconvénients la rivalité entre palmeurs et non-palmeurs, les poils sur le carrelage (brrrrrrrrrrr), les OFNI (Objets flottants non identifiés)... ah, les joies de la piscine municipale...