Samedi soir à Beyrouth - Dernier opus de B. LAVILLIERS

Publié le par Isabelle



Bernard Lavilliers aime bourlinguer un peu partout dans le monde.
Il fait régulièrement escale à Paris, son port d’attache, rapportant, tel un troubadour-reporter, des chansons de ses voyages.

Trois ans après Carnets de bord,
qui s'est vendu à plus de 450.000 exemplaires, son nouvel album met le cap sur le Proche-Orient, du moins dans le titre qui donne son nom à l’opus : Samedi soir à Beyrouth.
Porté par des ambiances orientales, le Stéphanois avance à pas feutrés face aux mystères de l’Orient.
Il convie ses auditeurs à un voyage musical qui puise ses sources dans la soul du Tenessee pour revenir en France, en passant par les rivages africains.
Un album « politique », dit-il, écrit sur le mode de la retenue. « On est plus dans l’aquarelle que dans la peinture au couteau », confie le chanteur, qui s’en tient aux impressions fugitives ressenties ici ou là.
Dans sa manière poétique et métaphorique de dire les choses, il veut faire rêver, mais aussi (re)donner du sens dans un monde déboussolé.

Bernard Lavilliers se renouvelle dans la soul. Le chanteur s'est entouré de grands noms du genre, notamment l'excellent Willie Mitchell aux cuivres et aux cordes. Jehro participe également à deux titres.
Les musiciens de Tryo font également partie des invités de Bernard Lavilliers. Ils participent à un titre bonus disponible dans les deux éditions de l'album.
Enfin, sur la version collector uniquement, Bernard Lavilliers se livre à un duo exclusif avec Raul Paz.

Au début, on chaloupe sur des sonorités reggae, dub, soul et orientales, renforcées par un orchestre à cordes.
Très vite, les atmosphères latines se succèdent entre rythmes afro-cubains, saudade et bossa. 

Autant de rêveries voyageuses (Solitaire), d’histoires de marins et de baroudeurs.
Un univers dans lequel Bernard Lavilliers excelle depuis plus de trente ans.


Samedi Soir à Beyrouth est sorti en deux versions, une édition "standard" et une "collector".

L'édition collector prend la forme d'un livre-disque grand format (un carré de 17 cm2).
Ce livre-disque comprend un CD et un DVD bonus qui contient le film
Kingston, Memphis, Paris , une vidéo d'une durée de 21 minutes sur l'enregistrement de Samedi Soir à Beyrouth, et deux titres bonus en plage audio.
La version collector comporte également un livret de 56 pages enrichi de photos, illustrations, peintures inédites et textes des chansons.


Les deux éditions de Samedi Soir à Beyrouth ont un accès "opendisc", un lien donnant accès au site officiel de Bernard Lavilliers ainsi qu'à des contenus exclusifs.


Bernard Lavilliers partira en tournée dans toute la France, du 26 février au 20 juin 2008. Il se produira notamment au Zénith de Paris les 13, 14, et 15 mars 2008.. et à Rennes le 20 Mars .

Publié dans Musique

Commenter cet article