Sœur Emmanuelle est déjà googlisée

Publié le par Isabelle


Certains sites ont acheté les mots clés

Certains sites ont acheté les mots clés
L'Abbé Pierre, Lady Di, Mère Teresa, Sœur Emmanuelle… Que nos médias aiment consommer ces figures de la charité! La surenchère des hommages rendus à Sœur Emmanuelle en est un nouveau témoignage. Subtil alibi médiatique que cette incarnation souriante de la misère, tellement consensuelle.

Sitôt la nouvelle de sa disparition connue, animateurs et journalistes télé, visages exemplaires du gotha post-moderne où l'argent coule à flots, subitement transformés en curés de l'église cathodique se sont lancés dans une course effrénée au témoignage de « celui qui l‘aura le mieux connue ».

Médaille d'or de cette course aux hommages : PPDA. Le disparu le plus incontournable de la télévision française se démultiplie partout et encore ailleurs : « On ne s'est jamais quittés. Elle m'a tenu la main dans les moments difficiles. Je l'avais eue au téléphone il y a peu de temps. Je préparais pour France 5 une spéciale à l'occasion de son 100e anniversaire. Nous devions enregistrer un entretien en fin de semaine», glisse Patrick, professionnel comme jamais.

Laurence Ferrari est bouleversée, Drucker est parfait dans son rôle habituel d'opérateur funéraire pour icônes médiatiques. Kouchner également. C'est toujours un drame quand le cercle des personnalités préférées des Français perd l'un de ses membres.

Procédure de googlisation
Les chaînes bousculent leurs programmes laissant la place à la soirée formatée «hommages dégoulinants». Tout cela fleure bon le réflexe conditionné. La machine est lancée, et tourne à plein régime. Sarkozy assistera à la messe à Notre-Dame – à laquelle Sœur-Emmanuelle s'était, dit-on, opposée -, sa biographie posthume sera dans les librairies en fin de semaine et PPDA, l'ex-pape du 20 heures lance la procédure de canonisation. Un sondage du Figaro est déjà en ligne. Les lecteurs du journal y sont favorables à plus de 70%.

La canonisation attendra sans doute mais la procédure de googlisation est sur les rails. Plusieurs sites d'informations ont déjà acheté les mots clés «décès Sœur Emmanuelle»! « Pas très catholique » commente Gonzague Dambricourt sur son blog. On ne saurait mieux dire.

Publié dans L'information du Jour

Commenter cet article

Nath 24/10/2008 20:16

y'a quand même une sacrée brochette d'hypocrites !!! A celui qui balancera le plus de termes elogieux !! mais tout est bon pour rester parmis les personnalités préférées des français !!! pour moi y'en a pas un de crédible et ça me navre que ça se fasse sur le dos d'une femme admirableje sais je suis peut etre un peu dur mais trop c'est trop

Greenartica 21/10/2008 20:40

Je crois qu'en effet c'est pas terrible de procéder ainsi surtout avec une femme qui représente autant. C'est un symbole fort et ça en dit long en effet sur une partie de cette société qui tourne plus très rond...Seul réconfort, je suis sur que Soeur Emmanuelle l'aurait pris du bon côté avec l'une des répartis dont elle a le secret...

Isabelle 22/10/2008 18:12


ainsi va le monde .. Yalla !!