Un autodafé à Rennes ?

Publié le par Lili407

Romans, bandes dessinées, essais, des milliers de livres jetés dans une benne par la bibliothèque municipale de Rennes et destinés à l’incinérateur ont fait le bonheur de plusieurs dizaines de Rennais ravis de l’aubaine. Mais aussi interloqués par le procédé.
Selon le conseiller municipal délégué aux musées et à la lecture publique, il s’agirait de livres âbimés ou au contenu périmé. “Toutes les bibliothèques publiques, afin de garantir en permanence une offre et un service de qualité sont conduites à retirer périodiquement de leurs collections des documents qui ne correspondent plus aux critères d’actualité et de pertinence recherchés”, explique l’élu dans un communiqué. La bibliothèque municipale de Rennes se débarasse ainsi chaque année d’environ 15000 livres sur une collection totale de 300 000. Une partie des livres obsolètes sont offerts à des associations, une autre peut être vendue en braderie, enfin les livres abîmés ou “dont le contenu est dépassé”, sont détruits.
“Les livres trouvés dans une benne à la déchetterie appartenaient à cette dernière catégorie, indique l'élu. Nous comprenons l’émotion suscitée par la découverte de livres à la déchetterie: elle témoigne d’un attachement et d’un respect du livre et des littératures que nous partageons”.

Reste qu’aux yeux des tous ceux qui se sont servis dans la benne rangée sur un parking municipal de la Plaine de Baud, la plupart des ouvrages étaient encore manifestement en bon état et avec des contenus dignes d’intérêt.
Inutile cependant de se déplacer, la benne a été placée jeudi matin dans un garage sous clé, la ville préférant brûler ces ouvrages plutôt qu'en faire don , comme elle l'a déjà fait pour des écoles marocaines .
Elle annonce toutefois une première braderie au premier semestre 2010.

La culture pour tous ... en brûlant les livres ... hum... c'est étonnant non ?

Publié dans Quoi de neuf à Rennes

Commenter cet article